top of page

Le Reiki dans le monde

img_les_pays_les_plus_grands_du_monde_11
La pratique du Reiki hors de la France
Liens mis à jour le 01/01/2023

Le Reiki est utilisé dans les hôpitaux au Canada et aux États-Unis.

 

Aux Etats-Unis, des institutions hospitalières très officielles proposent des séances de Reiki à leurs patients. Dans ces lieux, le Reiki est présenté comme une technique permettant de réduire le stress, de favoriser la relaxation et d’augmenter ainsi la capacité du corps à se réparer. Il existe également aux Etats-Unis une association reconnue d'infirmières qui pratiquent le Reiki : la RNRC dont le siège se trouve en Pennsylvanie.

Canada :

Princess Margaret Hospital, Toronto, Ontario :
- Prescrit des soins reiki dans le cadre du service infirmier au service cancérologie - Tous les liens - Lien en Français 

Etats-Unis :

 Washington Hospital Center, Washington DC :
- pratique du reiki - Lien 1  - Lien 2 (Reiki utilisé contre les brûlures)

York Hospital, York, Maine :
- pratique du reiki pour patients en pré- et post- ou inter-opératoire - Lien 1 - Lien 2 - Lien 3

 

California Pacific Medical Center, San Francisco, Californie :
- Tous les articles sur le Reiki de la structure - Lien 1 - Lien 2

 

Children's Hospital Boston, Boston, Massachusetts :
- pratique du reiki aux enfants - Tous les liens - Lien 1 - Lien 2 - Lien 3 - Lien 4 (incontinence urinaire)

 

Hawaii Pacific Health-Wilcox Memorial Hospital, Lihue, Hawaï :
- pratique du reiki  - Info

 

Hartford Hospital, Hartford, Connecticut :
- pratique du reiki depuis 1998 - Info

 

Cooper University Hospital-Cooper Cancer Institute, Voorhees, New Jersey :
- pratique du reiki en association au traitement du cancer - Info

 

Brigham and Women’s Hospital, Boston, Massachusetts :
- Prescrit des séances reiki en association au traitement du cancer - Etude concernant le reiki chez les hommes atteints du cancer de la prostate - Info

 

The Cleveland Clinic, Cleveland, Ohio :
- Tous les articles sur le Reiki de la clinique !!! : Lien
- Comment fonctionne le Reiki - Info
- L'équipe Reiki - Info

 

Harvard University, Boston/Cambridge, Massachusetts :
- pratique du reiki dispensé au public par les services de santé universitaire - Le reiki mentionné comme bonne pratique de la part d’assurance médicale partenaire de Harvard - Info

 

Morgan Stanley Children's Hospital of New-York Presbyterian, New York :
- pratique du reiki pour enfants en association au traitement du cancer - Info

www.reikiinhospitals.org

Australie

 

St Patrick’s Care Centre, Fremantle, Australie-Occidentale :
- pratique du reiki pour personnes ayant une dépendance à alcool ou la drogue - Info

 

Département de la Santé du Queensland :
- pratique du Reiki pour le service de santé du Central Highlands - Lien1 - Lien 2

Suisse

 

En Suisse certaines complémentaires santé comme Groupe Mutuel et l'assurance Supra remboursent les consultations de Reiki après une reconnaissance des praticiens par des organismes indépendants comme le « Registre de Médecine Empirique (RME) » et la « Fondation pour la reconnaissance et le développement des thérapies alternatives et complémentaires (ASCA) ».

Assurance Supra :
- remboursement des séances reiki - Info, en pdf (page 4)

 

ASCA (Fondation pour la reconnaissance et le développement des thérapies alternatives et complémentaires) :
- agrément de praticiens reiki - Info, p. 3 ; Info

 

RME (Registre de médecine empirique) :
- praticiens reiki - Info

 

Allemagne

St. Augustinus Krankenhaus, Düren :
- pratique du reiki - Lien

 

Royaume Uni

South Tees Hospitals NHS, Middlesbrough :
- pratique du reiki en association au traitement du cancer - Holistic Cancer Care Centre - Info

 


En France, fidèle à sa réputation de conservatisme outrancier, la médecine estime que le Reiki est une technique fantaisiste, alors que de nombreux pays développent sa pratique au sein même des services médicaux, sous contrôle médical et avec de très bons résultats.

Malgré la vigilance légitime à apporter non pas à la technique (que l'on peut tester sans risque au sein des services de soins palliatifs, dans lesquels la médecine allopathique est impuissante) mais à ceux qui la pratique. Les dérives viennent des personnes et non des techniques qui ont montré des résultats. Combien de temps le village Gaulois tiendra-t-il sa position face à ce qui apparaît aujourd'hui comme une possibilité complémentaire à la médecine allopathique, qui reste dans tous les cas un passage obligé avant toute pratique alternative ?

bottom of page